Élections avec ou sans machine à voter: ce que j’en pense

Par Jean-Hilaire Shotsha

Publié par https://ifasicblog.wordpress.com/2018/08/12/elections-avec-ou-sans-machine-a-voter-ce-que-je-pense/

En République démocratique du Congo, la commission électorale nationale indépendante (CENI) tient à organiser les élections avec la machine à voter. L’opposition et certains observateurs internationaux rejettent ce choix de la centrale électorale qui est soutenu par le pouvoir en place.

Le débat, autour de cette technologie de la CENI, demeure houleux dans le microcosme politique congolais. Alors que, la tenue des élections est l’unique voie royale devant consacrer l’alternance démocratique voulue par tous. Pouvons-nous nous renoncer à la machine à voter à ce stade ?

Ce que je pense

Est-ce qu’à 4 mois et 11 jours du 23 décembre, date à laquelle doit se tenir les élections, nous pouvons renoncer à la machine à voter?

A ce stade, je pense que nous ne devons pas écarter la machine à voter si réellement nous voulons l’alternance le 23 décembre prochain. « La machine ne triche, la machine ne vole pas », je répète « la machine ne triche pas, la machine ne vole pas« . C’est l’homme qui triche, c’est l’homme qui vole. La machine ne fait qu’exécuter les instructions données par l’homme. Évoqué la question de tricherie pour exiger les élections sans la machine à voter ne tient pas. Tous nous étions témoins aux scrutins de 2006 et 2011 sans cette technologie et nous savons ce qui s’est passé.

Si nous acceptons les élections avec la machine, pouvons-nous exiger le remplacement des animateurs de la CENI? Peut être la question que vous vous posez.

Non, je ne suis pas aussi d’accord qu’on remplace les animateurs de la centrale électorale.

Au lieu de remplacer les animateurs de cette institution, exigeons que ces machines soient testées par des experts, indépendants, nationaux et internationaux. Nous pouvons aussi exiger la présence des observateurs internationaux pendant le déroulement de ces élections.

Chers aînés opposants, chers observateurs internationaux vous êtes d’accord avec moi que la machine ne triche pas, la machine ne vole pas. Exigez au moins l’audit du fichier par les experts internationaux et des observateurs internationaux pendant le déroulement des élections.

2 thoughts on “Élections avec ou sans machine à voter: ce que j’en pense

  1. « la machine ne triche pas, la machine ne vole pas » mais cependant, la machine pourrait rendre implicite la tricherie ou le vole mais quoi qu’il en soit, c’est le seul moyen qui pourrait favoriser les scrutins le plutôt possible, comme publié par la CENI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *